De plus en plus populaire, les fameux bouillons d’os à moelle sont de véritables denrées thérapeutiques.

Comme nos grands-mères les cuisinaient si bien autrefois, nous avons tous avantage à faire un retour vers une alimentation maison.

Vous allez me dire, ben voyons donc Johanne, il n’y a rien de nutritif dans les os!

Et pourtant, je vous assure chers gourmets, que malgré leur texture rugueuse, les os ont beaucoup à offrir.

Les animaux sauvages et les chiens l’ont compris d’instinct.  Ils adorent ronger les os et les tendons de leurs proies.  Les composantes des os sont anti-inflammatoires, contiennent des gras santé, des minéraux et des protéines réparatrices de la paroi intestinale.

Nous, les humains, devont par contre, les cuisiner pour obtenir les mêmes bénéfices.






Les Bienfaits du Bouillon D’os

3 pots Masson ouvert de bouillon d'os à moelle de boeuf avec ail en arrière plan

Cet anti-inflammatoire naturel puissant est super facile à cuisiner.

Tout le monde devrait en consommer régulièrement, si vous voulez mon avis (et si vous ne le vouliez pas, ben il est trop tard! ahah).

Le bouillon d’os c’est quoi?

C’est un breuvage naturel qui peut prévenir et combattre le rhume, la grippe, les infections mais surtout, c’est un immense coup de pouce pour la digestion.

Devenir un expert en bouillon d’os est un grand service que vous rendrez à votre santé.  Et vous n’avez même pas besoin d’être un chef de fine gastronomie.  Je vous indique les quelques étapes à faire un peu plus loin dans l’article.

Le bouillon d’os à moelle de boeuf, par exemple, est hautement nutritif autant pour notre corps que pour notre squelette.  Les bouillons sont riches en minéraux, en électrolytes et, oh bonheur, en collagène.  Du collagène, mes petites gourmettes, vous imaginez!?!  Adieux botox!

En boire régulièrement supporte merveilleusement bien la condition de notre peau (cellulite), de nos ongles, de nos cheveux et aussi, des os et des dents.

Le bouillon d’os est bon pour la perte de poids. Il vous rend à satiété, ne contient pas de glucides et est faible en calories.  À noter que pour éliminer tout potentiel de gras, je mets mon bouillon dans le réfrigérateur. Il fige, je le retire facilement et je l’utilise comme gras de cuisson (si biologique seulement), il donne une saveur formidable aux recettes.

Par contre, si vous faites l’alimentation cétogène (voir notre expérience ici) ou le jeûne intermittent, l’apport de gras du bouillon d’os est parfait, on ne le retire pas.

Les nutriments que contient le bouillon d’os, donneront un coup de pouce à votre système immunitaire. Il est d’ailleurs aussi très efficace contre les problèmes de digestion tels la constipation, la diarrhée et les flatulences.

Sa teneur élevée en glucosamine aiderait à soulager l’arthrite et l’inflammation.

Mais le plus génial reste le collagène qu’il contient.   Étant partiellement fait de collagène, il permettra d’améliorer la condition de votre peau.

Un remède de grand-mère

Nos grand-mères savaient, peut-être instinctivement, que les bons bouillons pouvaient être de véritables cures pour la santé.

Autrefois, les viandes n’étaient pas vendues aussi « manucurées » qu’aujourd’hui.   Elles arrivaient avec du gras et des os.

Mais tout était récupéré jusqu’au dernier morceau.  C’est pourquoi, nos grand-mères faisaient de bons bouillons avec toutes les parties de l’animal.  Le cou, les pattes, les articulations (cartilages), les bouts de côtes, la queue, l’os à moelle, tout était utilisé.

Le plus commun est d’utiliser des os de boeuf mais on peut aussi utiliser des os et pattes de volaille, d’agneau, de porc ou tout autre gibier.

Cependant, je vous suggère fortement d’utiliser des os provenant de bétail de qualité, biologique ou encore mieux, nourri à l’herbe.  Si cela vous intéresse, voici mon répertoire des fermes pour le boeuf nourri exclusivement à l’herbe au Québec.






Les os provenant d’animaux d’élevage industriels sont très probablement nourris aux grains génétiquement modifiés (voir tableau Enquête OGM au Canada).  On veut aussi éviter les hormones de croissance ou antibiotiques pour concocter notre bouillon thérapeutique.

Il y a une première étape qui est totalement optionnelle mais qui donne beaucoup de goût au bouillon.  C’est celle de griller les os sur une plaque de cuisson au four avant de faire le bouillon.

Je fais normalement réchauffer mon four à 425°F et j’y mets les os durant une heure que je retourne à mi-cuisson.

Ensuite dans une mijoteuse, déposez les os avec des légumes, des épices – notamment du poivre noir – , de l’ail et des herbes.  Le poivre noir amplifie les bienfaits des autres épices en améliorant leur absorption dans le tube digestif.

Vous pouvez aussi ajouter 1 c. à table de vinaigre de cidre de pommes non pasteurisé (voici celui que j’utilise).  Cela aura pour effet d’extraire les minéraux des os durant le processus.

C’est un peu le même principe que de faire de la soupe.

Mais chauffé à feu doux et plus longtemps pour retirer tous les minéraux et le collagène de l’os dans votre bouillon.

Recette de Bouillon d’os à Moelle

N’hésitez pas à utiliser toutes carcasses, os de jambes, épaules, cou, côtes, pieds, queues, têtes, oreilles, etc.

  • Poulet, dinde, oie, canard, pintade (de 12 à 72 heures)
  • Bœuf, porc, veau, agneau, bison, gibier (de 12 à 72 heures)
  • Poisson et coquilles de fruits de mer (2 à 3 heures suffisent)
  • Légumes au choix (éviter les choux et le brocoli qui ont un goût trop prononcé)
  • Fines herbes au choix
  • Épices au choix
  • Ail ou oignon si vous les tolérez bien
  • 1 c. à table de vinaigre de cidre de pommes *important pour mieux en retirer les bienfaits
  • Un peu de sel et de poivre
  • De l’eau pour tout couvrir

On mijote aussi longtemps que voulu (les temps donnés plus haut sont à titre de référence mais on peut facilement les allonger).

Ensuite, il s’agit de le filtrer avec une louche trouée ou une passoire en filet métallique et voilà!  On coule le bouillon dans des pots de verre.

Le Gras du Bouillon d’os

Si vous n’utilisez pas des os provenant d’élevage biologique, vous voudrez certainement refroidir le bouillon et enlever le gras durci.  Les toxines sont liposolubles et se lient aux gras.  Si vos os sont sont biologiques, profitez du gras santé sans problème si vous le désirez.

Utilisez-le en cuisine comme base pour vos soupes, vos sauces et vos ragoûts.

D’ailleurs, toutes les photos que vous voyez dans cet article sont des recettes pour lesquelles j’ai utilisé du bon bouillon maison.

Vous pourriez même en mettre dans vos œufs brouillés, votre riz ou votre quinoa en remplacement de l’eau.

La Gélatine

La gélatine est la forme cuisinée du collagène.

La gélatine achetée en épicerie contient la même protéine que le bouillon, sans les nutriments, minéraux ou gras santé.  C’est un compromis qui peut dépanner mais ce n’est pas à la hauteur d’un bon bouillon maison.

Donc, je vous le rappelle, la gélatine que votre bouillon d’os contient est une aide immense à votre digestion. Elle vient nourrir les bonnes bactéries de l’intestin pour restaurer et réparer la santé de ses tissus.

En gros, c’est de la nourriture super formula enrichie de collagène pour nos bonnes tites bibittes dans notre bedon.

Et on sait aujourd’hui que la santé est TRÈS directement liée à la santé de notre intestin et de notre système immunitaire.

C’est là que ça se passe mes chers gourmettes  gourmets!

Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.

Mijoteuse avec os de poulet, fines herbes, carottes et légumes
Mijoteuse avec des os a moelle de boeuf, des légumes et une étoile d'anis

Un bouillon réussi ou pas?

Pour savoir si notre bouillon a bien été cuisiné est facile.  Un bouillon bien fait, qui est refroidi est très gélatineux.  Le bouillon chaud, lui, est liquide.

C’est la preuve que notre lente cuisson à feu très doux a réussi à extraire le collagène et les minéraux des os.

Cependant, un bouillon qui n’est pas hyper gélatineux aura tout de même des bienfaits santé.  Il sera simplement moins concentré.

Pour un bouillon qui refuse de gélatiniser, il y a quatre actions possibles à prendre.

1. Ajouter les parties tendineuses, les nerfs et les tissus conjonctifs entre les os à votre préparation.

Les carcasses entières de poulet peuvent être utilisées.  Les pieds de poule ne sont pas hyper populaires au Québec mais sont parfaits pour faire du bouillon d’os.  En Chine, les pieds de poule sont servis comme des grignotines de bar ou servis en soupe.  Tout est une question de perception n’est-ce pas?

Les articulations, les tendons, les têtes de poisson, les ailes de volaille et la peau peuvent tous être ajoutés à la mijoteuse pour augmenter la quantité de gélatine d’un bouillon.

2. Ajouter un vinaigre de cidre de pommes

L’ajout d’un élément acide va stimuler l’extraction du collagène et des minéraux des os.

3. Bouillir 

Je ne l’ai pas expérimenté moi-même mais il semblerait que de faire bouillir son mélange d’os et d’eau au départ peut aider à gélatiniser le bouillon.

4. Durée

Si votre bouillon mijote doucement depuis seulement une heure ou deux, il se peut fort bien que le résultat soit discret niveau gélatine.  Laissez votre mélange à la mijoteuse aussi longtemps que vous le pouvez.  Certaines personnes le laissent sur le comptoir toute une semaine, en consomme en tous les jours et remplissent d’eau au besoin.  Ils ne changent les os qu’une fois par semaine.  On peut aussi accumuler les os dans un grand contenant hermétique au congélateur jusqu’à ce que l’on soit prêt à mijoter le tout.






Apportez-le au Bureau

Comme je travaille de la maison, c’est facile pour moi de ne faire que quelques pas pour me rendre à la mijoteuse et me servir une tasse de bouillon.

Mais si vous allez au boulot à l’extérieur, vous pourriez vous en apporter dans une tasse thermo.  Elles restent chaudes pour une période de temps relativement longue et elles sont discrètes; personne ne se doutera que vous passez la journée à boire de la ‘‘soupe’’.

Conclusion

Même si le prix des os a augmenté depuis quelques années, il reste qu’ils sont facilement accessibles.  Si vous faites déjà des affaires avec un fermier local, sautez sur l’occasion pour lui demander s’il vous les venderait (donnerait?).  Imaginez la quantité d’os qui va aux poubelles à toutes les semaines, c’est dommage.

Pensons à nos grand-mères qui savaient d’instinct préparer de bons bouillons et armons-nous de mijoteuses!

Buvez votre bouillon d’os régulièrement chers gourmets, pour une santé phénoménale.






Références utilisées pour cet article

¹ L’Herbothèque, Cours en Nutrition et Alimentation Saine, Naturopathie

² Paleo Leap, Paleo Food : Bone Broth

³ Dr.Mercola, How to Make Bone Broth

⁴ Dr. Josh Axe, The healing power of bone broth for digestion, arthritis and cellulite

Wikipédia, Bouillon

Ruled.me, Ketogenic Version of The Bone Broth Diet