Imaginez un fumant bol de potage aux poireaux crémeux et réconfortant à déguster lors d’une journée froide.

Recette de poireaux

Le poireau fait partie de la même famille que les oignons et l’ail.

Même si son goût ressemble à celui de l’oignon, sa saveur est beaucoup plus douce.

Lorsque je prépare mes poireaux, je retire la partie verte qui est plus fibreuse.

Ensuite, je fais une incision dans le sens de la longueur pour « ouvrir » les couches du poireau.  Je le rince sous l’eau plus facilement de cette façon.

La culture des poireaux demande à ce que la terre soit relevée autour de leurs tiges au fur et à mesure qu’ils poussent.

Bol de potage aux poireaux sur planche de bois avec tomates en arrière plan
Amenez-moi à la recette

C’est ce qui donne la partie blanche du poireau.  Et c’est ce qui fait qu’il y a souvent de la terre entre les couches qui forment sa tige.

On peut facilement scraper une recette avec cette terre coincée dans les couches.

Donc, vaut mieux les rincer abondamment.

Les bienfaits du poireau

Puisque le poireau contient du fer, il est très bon d’en consommer dans des cas d’anémie et de grande fatigue.

Il contient aussi de nombreux autres minéraux comme le calcium, le cuivre, le magnésium, du sodium et de l’iode par exemple.

Il est composé de plusieurs vitamines du complexe B ainsi que de la vitamine C (fragile à la cuisson) et de la vitamine K.

Le poireau est diurétique et légèrement laxatif, tout en diminuant les gaz et les ballonnements.

Une des raisons les plus géniales de cuisiner le poireau est le fait qu’il facilite l’élimination de l’acide urique.

Qu’est-ce que ça veut dire?

Il aide à soulager les douleurs articulaires dues à l’arthrite.

Il peut aussi aider dans des cas de goutte qui sont une accumulation d’acide urique.

On peut même l’utiliser en cataplasme chaud sur des piqûres d’insectes puisque agit comme antiseptique cicatrisant.

Les phytonutriments que le poireau contient auraient des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes en plus d’aider à prévenir l’oxydation du cholestérol.

Et finalement, comme tous les autres membres de la grande famille de l’oignon, le poireau supporte la santé du cœur et des vaisseaux sanguins.

Il possède des molécules aux propriétés antioxydantes comme les flavonoïdes.

Les flavonoïdes aideraient à diminuer la perméabilité de l’intestin en plus d’être souvent responsable du goût de l’aliment.

Alors, vous ai-je donné envie de cuisiner de savoureux poireaux? :-)

Vue du bol de potage aux poireaux avec ail, tomates et verdure en arrière plan

Potage de poireaux

Petit bonus santé, j’utilise du bouillon d’os maison au poulet pour son apport en collagène et en minéraux.

Le bouillon mijoté longuement est excellent pour nourrir la flore intestinale et stimuler le système immunitaire.  Il est aussi formidable pour améliorer l’apparence de la peau, des ongles et des cheveux.  Il supporte aussi la santé des articulations.  Bref, il n’a aucun défaut!

Il faut savoir que cette recette fait beaucoup de potage.   C’était mon intention.

On peut réduire la recette de moitié ou en congeler une partie.

Pour sauver du temps, je préfère cuisiner une quantité plus importante.

Lorsque je décongèle du potage il peut arriver que ses ingrédients se séparent.

Habituellement, ce problème disparaît lorsque je réchauffe le potage.

Sinon, j’utilise mon mélangeur immersible ou mon mélangeur sur pied pendant une petite minute pour lui redonner une petite jeunesse d’onctuosité.

Recette de potage aux poireaux

Pour terminer, voici donc la recette de ce succulent potage à saveur de doux poireaux, de fines herbes et de fromage sans lactose.

Vous aimerez, j’en suis convaincue, il est rempli de saveurs riches et réconfortantes (ok, j’arrête ici parce que j’en salive!).

Si vous aimez les informations et recettes gratuites que je partage avec vous, faites m’en part en partageant cet article avec vos amis.

Et si ce n’est déjà fait, n’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir une nouvelle recette sans gluten, sans lactose et sans sucre raffiné à toutes les semaines.  Je vous ai ajouté le formulaire d’inscription juste en bas.

Mille mercis pour votre intérêt envers la bouffe santé! ♥

Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.

Imprimer Épingler
5 from 1 vote

Potage aux poireaux et au parmesan

Un savoureux potage à saveur de doux poireaux, de fines herbes et de fromage. J'utilise du bouillon d'os maison au poulet pour son apport en gélatine (collagène) et en minéraux. Cette recette fait beaucoup de potage, on peut couper la recette à la moitié ou on peut le congeler. Un vrai délice!
Catégorie : Soupes et potages
Cuisine : Cétogène-faible en sucre
Préparation 20 mins
Cuisson 20 mins
Portions 12 portions
Calories 234cal
Cliquez sur les ingrédients pour les acheter en ligne!

Ingrédients

Directives

  • Hacher grossièrement l'oignon et l'ail. Les blanchir dans l'huile d'avocat, dans un grand chaudron sur feu moyen.
  • Couper les racines et la partie très verte des poireaux. Avec la pointe d'un couteau, fendre le poireau sur le sens de la longueur. Ceci permet d'ouvrir les couches pour le laver sous le robinet de cuisine et enlever la terre qui peut s'y être logée. Couper en petites rondelles et ajouter dans le chaudron avec le beurre. Cuire 3 minutes.
  • Ajouter le bouillon d'os, la crème et les épices. Mijoter durant 15 minutes.
  • À l'aide d'un mélangeur immersible, réduire la soupe en potage lisse (vous pouvez retirer le chaudron du feu pour cette étape et éviter que ça ne mijote sur vos mains).
  • Remettre le potage sur le feu éteint et ajouter les deux fromages pour qu'ils fondent. Mélanger, ajuster l'assaisonnement et servir.
Avez-vous cuisiné cette recette?Partagez une photo du résultat avec la mention @LaConfessionDuGourmet ou #laconfessiondugourmet et joignez la troupe des gourmets!

Notes

Le fromage mozzarella contient des traces de lactose mais est habituellement bien toléré chez les gens qui y sont intolérants.  Le parmesan, quant à lui, n'en contient pratiquement pas vu son procédé de fabrication qui l'élimine.

Valeur nutritive par portion

Calories : 234cal | Glucides total : 9g | Protéines : 14g | Lipides : 17g | Sel : 654mg | Fibres : 1g | Magnésium : 21mg | Glucides nets : 8g