Vous avez entendu parler de la diète paléo, mais vous n’êtes pas trop certain de ce que c’est?

La diète paléo et les aliments entiersLa Confession du Gourmet diète paléo 1

Le modèle paléo est un style de vie consistant à manger le plus sainement possible, à chaque repas.

C’est en fait une vision ancestrale et un retour à la source, comme le faisaient nos ancêtres, les hommes de cavernes.  Cela représente 99,5% de l’histoire alimentaire humaine.

Ceci étant dit, nous sommes en 2017 et les choses ont évoluées mais pas toujours pour le mieux…vive le capitalisme!

De plus en plus connue au Québec mais développée et pratiquée depuis 2002 chez nos voisins du sud, elle est basée sur la nourriture que nos ancêtres mangeaient; nourriture entière et aliments entiers non transformés et le plus près possible de la nature.

Qu’est-ce que cela veut dire?

La diète paléo expliquée

Ce principe recommande principalement tous les aliments qui étaient disponibles il y a 200,000 ans et donc qui se cueillaient ou se chassaient dans la nature.

Donc, un réel retour à la source puisque l’agriculture est arrivée sur terre il y a seulement 10,000 ans (le petit 0,5% de l’histoire alimentaire humaine).

C’était l’ère paléolithique, du temps des hommes et femmes des cavernes.

Nous, les humains, sommes biologiquement adaptés à la nourriture naturelle non-traitée et non-transformée.   Mais dans l’histoire de l’humanité, l’arrivée de l’agriculture est récente et notre adaptation vis-à-vis l’agriculture ne semble pas être complète.

En 1985, un anthropologue médical reconnu, le Dr.Boyd Eaton, a publié un article dont je vous partage un court extrait :

« La fréquence des mutations spontanées de l’ADN du noyau cellulaire est de l’ordre de 0,5 % par million d’années. Nos gènes sont donc très proches de ceux de nos ancêtres du Paléolithique, il y a 40 000 ans. Ce qui a changé, c’est notre alimentation, avec l’avènement de l’agriculture il y a 10 000 ans, et surtout la révolution industrielle. Nous ne sommes plus adaptés génétiquement au mode alimentaire actuel. L’alimentation paléolithique ou pré-agricole peut donc être considérée comme un modèle pour la nutrition moderne. »

En gros, il dit que les changements se font rapidement de nos jours, l’alimentation qu’on nous offre dans les supermarchés a changé mais notre corps, lui, change seulement au rythme permis par la nature.

L’arrivée des maladies humaines

La venue de l’agriculture et du sédentarisme a apporté à l’humanité toutes sortes de maladies.

Les gens sont devenus plus faibles et malades suite à cette époque.  Vous n’avez qu’à faire quelques recherches pour le constater, ce n’est pas moi qui le dit (!).

En voici quelques exemples : Wikipédia – Les conséquences de la Révolution Néolithique et si vous lisez en anglais,  Discover  et Nature Journal.

Et je ne parle même pas de l’alimentation moderne d’aujourd’hui où tout est vendu en format extra grand, frit dans l’huile commerciale pasteurisée ou encore stérilisé / antibactérien.

Plus on en apprend, plus c’est décourageant, non?  Un retour à la source est très attirant.

Diète pour Maigrir?

Hummm…pas vraiment!

L’alimentation paléo n’est pas une diète amaigrissante même si plusieurs y retrouvent leurs poids santé.

C’est plutôt une heureuse conséquence de mieux s’alimenter.

Avec le modèle paléo, vous n’avez jamais besoin de compter vos calories ou de contrôler vos portions.

Mis à part le manque de sucre fréquent au tout début de la transition, la faim entre les repas diminue vraiment beaucoup.  C’est ce que j’ai vécu personnellement, à la maison.  Je pratique ce que je prêche!

Cette façon de s’alimenter recommande de consommer de gras santé (voir plus bas pour une description), beaucoup de légumes, un apport modéré de protéines animales maigres et, un apport modéré en glucides.

Elle ne recommande pas de grains, de gluten, de produits laitiers sauf le beurre, de maïs et légumineuses, de produits fait de soya (pro-inflammatoire), de produits transformés, d’additifs alimentaires, d’agents de conservation ou de sucre raffiné.  (voir ici une liste des aliments à éviter)

Le modèle paléo : une alimentation saine et simplifiée

Le modèle paléo présenté en pyramide par la Confession du Gourmet, paléo en français.

Voici une pyramide qui explique bien le modèle paléo, commençons par la base:

Légumes

Les légumes feuilles avec leur contenu très élevé en minéraux et vitamines, et la grande variété de légumes disponibles devraient représenter la moitié de votre assiette.

Tentez de trouver un fermier local ou de joindre une communauté qui fournit des paniers bio afin d’obtenir des produits savoureux de qualité.  Cuits ou crus, vous ne pourrez jamais manger trop de légumes.

Même les légumes féculents et farineux tels que les pommes de terre blanches, ignames, maniocs (cassava) sont bonnes si vous n’avez pas comme objectif une perte de poids rapide.

Petite note : Vous verrez que j’utilise parfois les pommes de terre blanches et le riz blanc dans mes recettes, puisque ces aliments ne contiennent pas de toxines difficiles à digérer.  Par contre, elles ne contiennent pas ou peu de valeur nutritives.  À consommer avec jugement pour la diète paléo.

Viandes maigres bio

L’idéal pour savoir ce que vous mangez, est de vérifier si vous pourriez avoir accès à un fermier local qui produit une viande sans hormones de croissance, sans antibiotiques et nourri exclusivement à l’herbe (avec l’hiver, au Québec, ce n’est pas toujours évident, mais possible.  Quelques fermiers approuvé »grass-fed » vendent par le web et livrent à des points de chute.

On parle ici de viandes sauvages, bœuf, veau, porc (et oui même le bacon occasionnel – bio et sans nitrites), gibier, agneau, bison, cheval et les abats.   La volaille comme le poulet, le canard, l’oie, la dinde, perdrix, pintade et autres oiseaux sauvages, les œufs biologiques de poules en liberté, les poissons de pêches sauvages et fruits de mer sont également à considérer.

Note: Si vous ne pouvez vous permettre d’acheter des viandes certifiées biologiques, évitez de consommer les gras de viandes puisque les toxines sont liposolubles, c’est-à-dire qu’elles vont se stocker dans les gras de l’animal.  Par contre, dans un budget restreint, l’aliment biologique à prioriser est la protéine animale avant tout.

Il est conseillé de consommer la viande rouge en quantité modeste, soit deux ou trois fois par semaine et toujours accompagné de légumes verts pour un effet santé optimal et alcalinisant.

Photo d'un avocat coupé en 2 sur planche de bois de la confession du gourmet.Gras Santé

Les gras santé sont très importants dans cette pyramide de la diète paléo.  On parle ici d’olives de toutes sortes, de gras animal bio (bœuf, porc et canard), d’huile d’avocat ou du fruit entier d’avocat, de beurre clarifié (ou ghee), d’huile de noix de coco ou flocons de coco, d’huile de palme rouge, de beurre de cacao, de beurres de noix et d’huile d’olive.  Ils sont la principale source d’énergie pour tous ceux qui suivent les principes alimentaires paléo.

Contrairement à ce qu’on a longtemps cru, les gras saturés (particulièrement ceux de l’huile de noix de coco qui sont des acides gras à chaine moyenne très faciles à digérer) font partie des bons gras.

Fruits et Baies

Les fruits et petits fruits sont chargés d’antioxydants qui nous aident à ralentir le vieillissement du corps et des cellules.  Ce sont les aliments qui vous apporteront le plus de glucides dans cette diète.

Les fruits qui contiennent le moins de glucides sont les baies.  Les framboises, les mûres, les bleuets et les fraises sont idéals pour la diète paléo.  Je les achète en gros format, congelé, pour toujours en avoir sous la main.

Tentez de garder votre consommation de fruits en dehors des repas.   Réservez-les plutôt pour les collations ou comme récompense après entrainement physique.  Cela supporte une démarche visant à éviter la résistance à l’insuline.  Si ce sujet vous intéresse, je vous recommande le bouquin éducatif « Code Obésité » du Dr. Jason Fung, il est fabuleux.

Noix et Graines

Les noix et les graines sont les pierres précieuses de ce modèle alimentaire.   La plupart contiennent beaucoup d’Oméga 3 et peu d’Oméga 6.  Un ratio qui est difficilement atteignable avec la diète occidentale actuelle.  Puisqu’elles sont très riches, elles se doivent d’être mangées avec modération, spécialement si vous avez des problèmes de digestion ou encore une fois, si vous tentez de perdre du poids rapidement.

On parle ici des amandes, noix de Grenoble, châtaignes d’eau, noisettes, pacanes, noix de pin, noix du Brésil, pistaches, noix de macadamia, graines de sésame, de tournesol, de lin, de chia, de citrouille, de chanvre, etc.

Vient maintenant le temps de vous parler du fait que le style de vie paléo est plus que seulement de la nourriture.

Souvenez-vous que l’approche paléolithique recommande une alimentation similaire à celles des hommes et femmes des cavernes, mais adaptée à la vie d’aujourd’hui.

Ne tombons pas dans la réplique rigide du »oui, mais est-ce que les hommes des cavernes du nord mangeaient de la noix de coco qui pousse au sud? »

Voilà qui fait le tour de la question alimentaire d’une diète paléo, voyons un peu c’est qu’est le style de vie paléo.

Style de Vie Paléo

Style de Vie Paléo 560_292

Exercice et extérieur

Assurez-vous faire de l’exercice et de bouger tels que les chasseurs-cueilleurs faisaient. Sortez à l’extérieur, prenez du soleil (20 minutes sur les bras et le visage par jour suffisent), respirez à fond.  Cela vous assurera de garder une joyeuse humeur et une bonne santé.

Connection

Puisque les humains sont des êtres d’habitude (on adore les routines et les habitudes!), considérez aussi de vous connecter (je vous invite cordialement!) avec une communauté de gens qui pensent comme vous.  Ceci maintiendra votre motivation à garder le cap et pourra vous aider lorsque vous en aurez le plus besoin.

Le sommeil

Le manque de sommeil est directement associé avec stress et gain de poids.  Assurez-vous de faire de votre sommeil une priorité afin de mieux gérer votre stress.

S’amuser

Le rire et l’amusement sont importants. Je ne sais pas si les hommes des cavernes se racontaient des blagues autour d’un feu de camp (!) mais pour moi, ça fait définitivement partie d’une vie équilibrée.

Kio-o Centre de Ressourcement - La Confession du Gourmet

La connection avec soi-même

La méditation est importante pour moi.  Je la pratique à tous les jours, sauf le samedi.  Il existe plusieurs façons de se ramener dans le moment présent et de prendre de la distance par rapport à sa petite voix mentale intérieure.

J’ajouterais simplement que de cuisiner, de jardiner, de prendre une marche à l’extérieur, de jogger, de dessiner ou de faire de la photo peuvent vous permettre de méditer dès qu’on le vit dans le moment présent.

À vous d’intégrer la façon qui vous convient pour votre routine quotidienne.

Personnellement, j’aime bien le centre Kio-0 – Centre de Ressourcement, à Ste-Lucie des Laurentides.  J’ai aussi fait quelques retraites de méditations de 10 jours et de 3 jours, dans un silence absolu pour apprendre la technique Vipassana au centre de Montebello.

Je fais aussi partie d’un groupe de joyeux lurons qui se rassemblent 3 fois par année pour passer une heure dans le silence, quelques fois par jour.  Une pause dans le temps pour se reconnecter, ça n’a pas de prix.

Agrandir mon niveau de conscience, mettre mon ego de côté et vibrer par mon cœur sont définitivement des intentions que je pratique quotidiennement.

Conseils pour débuter la diète paléo

Souvenez-vous de ne pas prendre ce nouveau style de vie trop durement au début.

Une étape à la fois assurera votre réussite.

Éliminez un groupe d’aliments à la fois…ou allez-y drastiquement, si c’est ce que vous voulez! (c’est ce que nous avons fait à la maison)

Ensuite, vous découvrirez ce qui vous convient ET ce qui ne vous convient pas.

Personne n’est identique et je suis une ardente passionnée qui croit que chaque individu est différent et unique ♥.

Il faut expérimenter, notre corps est notre seul guide!

Mais si c’est une douleur physique qui vous motive à changer votre alimentation…alors il faut agir et vite!

Cuisine paléo

Vous ressentez un besoin d’inspiration ou de support pour débuter le régime paléo?  Aucun souci!

Je vous invite à vous abonner gratuitement à ma liste d’envoi pour recevoir une nouvelle recette sans grain/gluten, sans lactose et sans sucre raffiné par semaine.

Nous avons tous besoin d’être inspiré et motivé pour débuter une nouvelle façon de s’alimenter.  Et la diète paléo n’y échappe pas.

En guise de remerciement pour votre inscription, je vous ferai parvenir un cadeau téléchargeable.

Voici le formulaire pour vous inscrire, juste en bas.

Bonne cuisine et belles découvertes sont au menu!

Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.