Salut!  Moi, c’est Johanne.

Je suis blogueuse de recettes cétogènes et paléo, en plus d’étudier en naturopathie et en biohacking (l’art de hacker sa propre biologie pour atteindre un objectif de bien être ou de productivité).

Ma mission

Ma mission est d’inspirer les gens à adopter de meilleures habitudes culinaires.  J’aspire à connecter mes lecteurs aux aliments entiers, pour augmenter leur bien-être (et le miens y compris, c’est bien égoïste!).

J’utilise l’alimentation saine et aussi, de petits et de grands trucs qu’on peut appliquer à tous les jours pour vivre plus vieux et sans douleur.

Comment j’en suis arrivée là?

Johanne Gilbert de la Confession du Gourmet, blog de recettes cétogènes

Pendant longtemps, j’ai eu des inconforts au niveau de la digestion et un poids yo-yo.  Ça vous dit quelque chose?

Mon cheminement

Prendre du poids, avoir des ballonnements après avoir mangé, être serrée dans mes pantalons, c’était mon lot quotidien.

Jusqu’à ce que je prenne ma volonté sous le bras (comme un pain baguette) et la ferme décision de me « prendre en main ».

Alors, je me suis abonnée au gymnase du coin avec une copine.

Je faisais d’intenses séances de spinning de deux à trois fois par semaine.  J’ai fait ça pendant 7 ans, en intermittence.

Oh évidemment, je réussissais à perdre du poids, mais pour combien de temps? Ça revenait dès que je ralentissais le rythme.

Vous reconnaissez le scénario?  Typique!

En plus, j’avais des douleurs articulaires aux doigts qui augmentaient de semaine en semaine.  Ce que j’attribuais alors à la température et à l’humidité dans l’air (vraiment?!).

Johanne Gilbert dans sa cuisine de recettes cétogènes
Johanne Gilbert dans son salon à étudier la diète cétogène
Johanne Gilbert en méditation dans la forêt

Mon constat

Désolé de vous l’apprendre mais le vieux concept de « manger moins, faites plus d’exercices » est désuet et éphémère.

Et le concept des professionnels de la santé qui est de nous dire que si l’on ne maigrit pas, c’est parce « qu’on manque de volonté », est encore plus arriéré.

Après tout, on ne leur donne qu’en moyenne 19 à 20 heures de formation sur la nutrition dans les écoles de médecine nord-américaines, vous saviez?  Il y a d’ailleurs un « petit-peu » de lobbying à ce sujet.

Tout ça pour dire qu’au fils des ans, j’ai essayé plusieurs diètes (régime aux protéines, faibles en gras, etc.) et j’ai, comme tout le monde, essayé de couper dans les calories.

Tellement d’efforts en vain!

J’ai même essayé la diète végétarienne, un réel échec.

J’avais toujours faim.

Mes douleurs articulaires étaient encore bien présentes.

Et mon côlon restait toujours aussi irritable (s’étant levé du mauvais pied le pauvre!).

Il faut mentionner que mon rythme de vie était dans le tapis.  Je ne méditais pas à l’époque non plus.

Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.

Bol de potage de courge au bouillon d'os
Chili au boeuf et aux haricots verts
Pâtes keto au pesto et aux crevettes
gâteau au fromage et croûte au chocolat

J’étais représentante sur la route avec un gros portefeuille de clients corporatifs.

Vous savez, sur la route, on s’alimente assez mal.  Et on mange en conduisant aussi.

Les restaurants offrant le service à l’auto, j’y étais abonnée.   Abonnée aussi aux commandes de sandwiches et de … heu … sandwiches parce que finalement, il n’y avait pas beaucoup de variété disponible.

J’avais donc un emploi corporatif que plusieurs auraient envié.  J’ai ainsi expérimenté plusieurs énergies matérielles incluant celle de voler sur un jet privé à maintes reprises, auto-construire 4 maisons, fréquenter des restaurants huppés et voyager à Chicago, NY, San Francisco, L.A., Shanghai et Bali.

Pas étonnant qu’à ce rythme-là, prendre soin de moi était secondaire.

Comme beaucoup des gens, je faisais partie de la rat race.

Jusqu’à ce que je me choisisse.

Et c’est à ce moment-là que la grande aventure a commencé.

Expériences alimentaires

En 2015, j’ai découvert la diète paléo et j’ai commencé à m’alimenter de cette façon.   En mangeant sans grain/gluten, sans lactose et avec sucres naturels seulement.   Le concept étant de s’alimenter le plus nutritivement possible, à chaque repas.

Pratiquement au même moment, je découvre un programme similaire, Whole 30®, qui élimine en plus TOUS les additifs alimentaires pendant 30 jours.  Pouf!  Mes douleurs articulaires aux doigts disparaissent.  Je suis épatée.

Par la suite, j’expérimente le programme de Reboot© with Joe qui consiste à consommer des légumes, en jus fraîchement extraits, pendant 10 jours.  Le sevrage de sucre est un peu souffrant, mais je réussi à faire mon 10 jours.

Bol de granola cétogène
Muffins aux canneberges
Frittata pour le petit déjeuner dans des moules à muffins
pain cétogène sur assiette noire et planche de bois

En 2018, je découvre les travaux du Dr. Jason Fung et de la résistance à l’insuline.  Je débute une alimentation aux principes cétogènes en réduisant les glucides (sucre) et en augmentant ma consommation de lipides sains (gras).  Je suis flabbergastée!

Plus je fais de recherches sur le sujet, moins je suis capable d’arrêter de me poser de nouvelles questions.

Une clarté et vivacité d’esprit, une perte de poids sans avoir faim, un calme vu l’absence du yo-yo hormonal (insuline, leptine) et un sommeil paisible, je les ai tous constatés.   D’ailleurs, pour en savoir plus sur mon expérience, jetez un oeil à cet article.

Aujourd’hui, je peux confirmer que cette façon de s’alimenter, combinée au paléo occasionnel, est celle qui me convient le mieux.

Avec toutes les recherches que je fais sur le sujet (majoritairement en anglais parce qu’en français, c’est limité), j’en suis venue à vouloir partager toutes ces découvertes phénoménales.

Je peux aussi confirmer que, peu importe l’information que vous cherchez sur le web, vous allez trouver!

Il y a toujours une étude justificative de ce que vous voulez entendre.

Ma vision à ce sujet?

1 – Vérifier qui finance l’étude (les compagnies alimentaires financent les chercheurs) et
2 – expérimentez et observez votre seul guide crédible : votre propre corps.

Johanne Gilbert devant un feu extérieur avec une tisane

Question inspiration

Avec les recettes que je vous propose, j’inclus aussi les informations qui pourraient vous aider et vous inciter à les cuisiner.

J’ai toujours constaté qu’en comprenant pourquoi on pose une action, elle devient plus naturelle et ne demande plus autant d’efforts.

Alors n’hésitez pas à vous inscrire à mes envois courriel d’une recette saine par semaine.

Une recette à la fois, c’est moins décourageant qu’un changement d’alimentation drastique.

Comment je peux vous aider

Vous êtes sûrement une personne occupée qui n’a pas beaucoup de temps à passer dans la cuisine, ou peut-être même pas du tout.

Mais en changeant quelques habitudes alimentaires, vous aurez plus d’énergie et de clarté mentale.  Il sera alors plus facile d’atteindre ou de maintenir le poids que vous désirez.  Vous pourrez aussi réduire tout inconvénient causé par l’inflammation chronique.

Je sais que vous pouvez le faire, je vais vous aider à y arriver.

Des recettes cétogènes et paléo

Voici comment je peux vous aider :

  • des centaines de recettes qui sont ajoutées gratuitement et régulièrement sur le blog ;
  • une nouvelle recette saine que je vous envoi une fois par semaine afin que vous n’en manquiez aucune ;
  • ou encore à travers les plans alimentaires, le coaching et livres de recettes que je vous propose (bientôt disponibles)

J’ai pris contrôle de ma santé, de ce que je mets dans mon assiette et j’expérimente la joie du bien-être dans mon ventre.

Vous le pouvez aussi.

Je souhaite que l’on fasse un long bout de chemin ensemble.

Bienvenue à La Confession du Gourmet!

Johanne Gilbert à l'extérieur avec manteau et un foulard rouge
Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.