Ce chili au boeuf et aux haricots verts est une délicieuse idée de repas qui pourra certainement vous réchauffer lors d’une journée froide.

Boeuf nourri à l’herbe

Vous avez sûrement entendu parler du boeuf nourri à l’herbe.

Est-il vraiment plus sain et devrions-nous continuer à en consommer?

Plusieurs experts affirment qu’une viande nourrie à l’herbe en pâturage, sans antibiotique et sans hormone de croissance ne représente aucun risque pour la santé.

Si vous suivez ce blog, c’est probablement parce que vous ne consommez plus de grain.

Et que vous en constatez les bienfaits.

Poêle de fonte remplie de chili au boeuf gratiné avec poivrons et haricots verts
Amenez-moi à la recette

Les animaux comme la vache, le porc, l’agneau, la chèvre, la poule et même les poissons ne sont pas faits pour manger du maïs et du soya, très souvent OGM en plus.  Les vaches ont quatre estomacs, prévus pour digérer de l’herbe.

Imaginez qu’on vous fasse manger une nourriture qui ne vous convient pas du tout, toute votre vie.

Se pourrait-il que vous auriez quelques désagréments du tube digestif?  Des ballonnements, des flatulences et des brûlements d’estomac?

Se pourrait-il que vous soyez tellement mal nourri qu’on doive vous donner un coup de pouce pour grandir, soit des hormones de croissance?

C’est assez aberrant que l’industrie commerciale en soit rendue à faire vivre ça aux animaux.   Et notre surconsommation de viande rouge encourage malheureusement cette pratique.

Élevage libre en pâturage

Mais dans l’optique d’un élevage en harmonie avec la vie, on laisse les animaux libres de se déplacer et de se nourrir comme il se doit, naturellement.

Et dans l’optique d’une alimentation saine et équilibrée, on ne mange pas de viande rouge à tous les jours.

Vous savez, la réelle beauté dans tout ça, c’est que cette viande donne un rendement supérieur côté nutritif.  Yes!

Ensuite, pas besoin de vous dire que de cultiver de l’herbe au naturel est plus sain pour l’environnement que de cultiver du maïs carburant aux pesticides et aux herbicides.  Touché!

Et dont la récolte avec d’immenses machineries mécanisées tue les petits animaux qui se cachent ou habitent dans le champ (ouch…je ne me fais pas d’amis véganes ici, mais il reste que c’est une réalité).

Il n’y a rien de parfait en ce bas monde…

Le boeuf nourri à l’herbe et l’environnement

De nouvelles études ciblent maintenant l’impact des systèmes de pâturage bien gérés.

Ces systèmes sont malheureusement ignorés lorsque les études sur le changement climatique sont faites.

L’Université d’Arizona a fait un comparatif entre les deux types d’élevage.

Dans cette étude datant de 2016, on y dit que l’élevage de pâturage permet de gérer les niveaux de carbone dans le sol et de réduire la production de gaz à effet de serre, comme le méthane.

Boeuf qui regarde la caméra en pâturage de sous bois

Sérieusement, je ne suis pas une experte dans ce domaine, mais je peux vous dire que mes recherches constantes font en sorte que je vois de plus en plus d’études et de déclarations positives sur ce sujet.

Si vous aimeriez en savoir un peu plus sur le sujet et que vous lisez l’anglais, je vous suggère cet article de Dave Asprey, fondateur des cafés Bulletproof.

Expérience alimentaire

Dave Asprey a déjà pesé 300 livres et a connu une multitude de problèmes de santé étant jeune.  Il a tenté de devenir végane et comme il dit, « j’aurais tellement aimé que ça marche ».  Il a une optique intéressante de l’alimentation, il pousse au maximum les changements qui lui donneront de l’énergie.  « Je mangerais de la garnotte si ça fonctionnait ».    Ça vous donne une idée…

Il est aujourd’hui convaincu qu’un monde équitable inclut une consommation de viande (incluant ma recette de chili au boeuf!) et surtout, de bons gras santé qui nourrissent le cerveau.

Viande riche en oméga-3 

Le fait que la bête mange de l’herbe et du foin augmente son contenu en oméga-3.

Selon le professeur Richard Bazinet de l’Université de Toronto dans cet article, certains poulets nourris à l’herbe contiendraient plus d’oméga-3 que les poissons!

La viande de bœuf nourri à l’herbe a tendance à être plus maigre que celle conventionnelle.

Pourtant, ses gras seraient composés de bons gras oméga-3, en plus grande proportion.  On sait que l’oméga-3 a un potentiel anti-inflammatoire.

Selon cet article, une portion de 3.5 once (100 grammes) de bœuf nourri à l’herbe aurait en moyenne 80 milligrammes d’oméga-3, soit deux fois plus que le bœuf nourri aux grains.

La viande de boeuf nourri à l’herbe durant l’été et nourri au foin durant l’hiver est disponible au Québec.  Vous pouvez consulter mon petit répertoire des fermes ici.

L’érosion des sols, la pollution de l’eau, la destruction de la biodiversité et l’utilisation d’énergie non-renouvelable comme le pétrole et le charbon sont toutes des conséquences négatives des élevages bovines de masse.

Encourageons les petits fermiers respectueux de la vie.

Un veau heureux courant dans le pâturage

Achetons une viande de qualité, plus dispendieuse d’accord, mais en moindre quantité.  Ensuite, cuisinons un bon chili au bœuf et aux haricots verts!

Recette de boeuf haché

Vous me connaissez suffisamment pour savoir que mon blog n’en est pas un qui soit seulement constitué de recettes.  Ma quête à découvrir ce qu’une alimentation permettant d’avoir le plus d’énergie possible est toujours là.

Je ne parle donc pas seulement de recettes mais de mes découvertes qui sont ensuite basées sur nos expériences à Mike et moi (oh que je suis chanceuse d’avoir une victime consentante à essayer mes trouvailles à la maison!).

J’ai même vu un documentaire tout dernièrement sur l’alimentation cétogène et le jeûne intermittent où une docteur affirmait que les gras saturés sont anti-inflammatoires.  Je ne sais pas si cela est vrai, mais si c’est le cas, disons simplement que l’industrie du sucre a vraiment fait une belle job avec leur campagne de salissage des gras saturés.

Bref, passons maintenant à la savoureuse recette de chili au boeuf avec poivrons de couleur et haricots verts.  Vous aimerez la combinaison de la tomate, de l’ail en plus du fromage suisse.

Poêle de fonte remplie de chili au boeuf gratiné avec poivrons et haricots verts vu de haut

Si vous aimez les informations et recettes que je partage avec vous, faites m’en part en partageant cet article avec vos amis.

Et si ce n’est déjà fait, n’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir une nouvelle recette sans gluten, sans lactose et sans sucre raffiné à toutes les semaines.  Je vous ai ajouté le formulaire d’inscription juste en bas.

Mille mercis pour votre intérêt envers la bouffe santé! ♥

Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.

Poêle de fonte remplie de chili au boeuf gratiné avec poivrons et haricots verts
Imprimer Épingler
5 from 1 vote

Chili au boeuf et aux haricots verts

Un chili gratiné servi dans un bol que vous pourrez garnir de crème sure (sans lactose), de coriandre et d'un quartier de lime.
Catégorie : Plat principal
Cuisine : Cétogène-faible en sucre
Préparation 10 mins
Cuisson 25 mins
Total 35 mins
Portions 4 portions
Calories 178cal
Cliquez sur les ingrédients pour les acheter en ligne!

Ingrédients

Directives

  • Préchauffer le four à 180°C / 350°F.
  • Hacher l'oignon et l'ail. Couper les poivrons et les haricots verts en morceaux. Râper le fromage.
  • Dans une grande poêle allant au four, chauffer un peu d'huile à haut point de fumée (huile de coco, huile d'avocat, gras animal ou beurre clarifié/ghee). Blanchir l'oignon et l'ail.
  • Ajouter le boeuf haché et cuire jusqu'à ce qu'il ne reste aucune couleur rosé.
  • Ajouter les poivrons, les tomates, la pâte de tomate, le cumin, la coriandre, la poudre de chili, le sel et le poivre. Bien mélanger et cuire 3 minutes.
  • Ajouter le fromage râpé sur le chili et mettre au four pendant 20 minutes.
  • Servir dans des bols, avec un peu de coriandre fraîche hachée, de la crème sure sans lactose et un quartier de lime.

Accessoires (cliquables) utilisés pour cette recette

Avez-vous cuisiné cette recette?Partagez une photo du résultat avec la mention @LaConfessionDuGourmet ou #laconfessiondugourmet et joignez la troupe des gourmets!

Notes

Si vous faites la diète cétogène stricte à moins de 20 grammes de glucides nets par jour, vous pourriez réduire la quantité d'haricots verts de cette recette qui représentent 3 grammes de glucides nets par portion à eux seuls.

Valeur nutritive par portion

Calories : 178cal | Glucides total : 17g | Protéines : 11g | Lipides : 8g | Sel : 309mg | Fibres : 5g | Magnésium : 57mg | Glucides nets : 12g