Sortez vos épices, cette recette de sauce bbq maison épicée est particulièrement savoureuse sur des côtes levées ou sur du poulet.

Sauce BBQ keto et paléo

Je ne sais pas pour vous mais de mon côté, une sauce BBQ maison, je trouve ça rassurant!

Ouep, rassurant, parce que l’on sait exactement ce qu’il y a dedans.

Un pot de « Sauce Rassurante », ça serait concept comme marque de produits à développer, non?!?

Bol de verre transparent contenant de la sauce bbq maison épicée
Amenez-moi à la recette

Bon, excusez ce brain fart, et revenons à des choses plus sérieuses.

Cette semaine, j’aborde un sujet que je considère essentiel à connaître.

C’est l’existence de minuscules composantes se trouvant à l’intérieur de nos cellules, les mitochondries.  

Elles ont une forme de petits cigares avec une membrane cellulaire double.  Les mitochondries sont celles qui sont responsables de produire notre énergie.

D’où viennent-elles?

Il y a plusieurs millions d’années, selon cet article, les mitochondries étaient des bactéries uniques indépendantes, vivant sur Terre.

Au fil de leur progression, elles auraient développé, avec d’autres cellules, une relation de bénéfices mutuels.  On pourrait dire « friends with benefits »!

Puis, elles seraient devenus dépendantes l’une de l’autre pour leur survie. 

Au final, les mitochondries se seraient littéralement intégrées à ces autres cellules.

Aujourd’hui, les mitochondries se retrouvent dans chacune des cellules de chaque créature que porte cette planète.

Rôle des mitochondries

Les mitochondries sont donc de petites machines à produire notre énergie.

Parce que ces mitochondries ont débuté leur vie de façon indépendante de nos cellules, on peut dire qu’elles sont semi-autonomes. 

Même si elles sont situées dans chacune de nos cellules, elles ont leur propre ADN, différent du nôtre.

Ce qui suit vous surprendra peut-être. 

En général, nos cellules en contiennent de 1,000 à 2,000 chacune.  Imaginez la petitesse d’une mitochondrie.

Par contre, les organes du corps qui demandent plus d’énergie en contiennent encore plus.   

Ce sont la rétine des yeux, le cœur et le cerveau.   Chaque cellule de ces organes contient 10,000 mitochondries.  Wow, c’est beaucoup!

Mais un organe féminin leur vole la vedette.

Les ovaires (désolé Messieurs, on gagne!) contiennent 100,000 mitochondries dans chacune de leurs cellules.   

C’est dix fois plus!  Hal-lu-ci-nant!

Régénération des mitochondries

Une chose à savoir, c’est que les mitochondries changent constamment dans notre corps. 

Les moins performantes finissent par mourir.  En fait, elles sont éliminées et de nouvelles mitochondries sont créées pour les remplacer.

Mais avec le temps, la capacité à créer de nouvelles mitochondries diminue.   Cela la rend moins performante.

De 30 à 70 ans, l’efficacité de la mitochondrie diminue de 50% selon Asprey.

À bien y penser, ce n’est pas étonnant. 

Avec l’âge, si l’on n’entretient pas sa machine, l’énergie peut être moins vibrante. 

Alors donc, pour vieillir en santé et plein d’énergie, il faut entretenir notre mitochondrie!

Mitochondrie comment les augmenter?

Alors, comment on fait pour améliorer sa mitochondrie et son niveau d’énergie?

Je suis tellement contente que vous posiez la question! :-)

Voici 6 façons de stimuler la création de nouvelles mitochondries et d’augmenter leur performance.

#1 – Alimentation et digestion

Pour produire de l’énergie, la mitochondrie oxyde les macronutriments.  Elle peut oxyder des corps cétoniques, des sucres, des gras ou des protéines.   

Mais cette action créée des « déchets organiques » qui s’appellent radicaux libres.

Les radicaux libres sont instables.   

Bol de salade de saumon fumé, épinards, olives, amandes, lime et mayonnaise maison

Ils peuvent endommager les cellules, l’ADN et les protéines dans le corps humain.

La digestion produit nécessairement des radicaux libres, ça fait partie du prix à payer pour rouler notre bolide!

Mais si l’on choisit une approche alimentaire faible en sucre (comme ma sauce BBQ maison) ou cétogène, notre corps carbure aux gras plutôt qu’aux sucres.

Il se passe alors quelque chose de vraiment fabuleux.

L’ATP et les radicaux libres

La mitochondrie s’active, sa performance augmente et elle se met à produire des niveaux élevés d’adénosine triphosphate.  Pour faire plus court, on dit ATP.

L’ATP est le nom qu’on donne à l’énergie produite par les mitochondries.

Donc, la mitochondrie produit plus efficacement de l’ATP. 

Ce qui fait en sorte qu’en même temps, elle crée moins de radicaux libres.

Il y a donc moins de risques de dommages aux cellules et donc, moins de travail de réparation pour le système immunitaire.

Le résultat est qu’on est moins fatigué et qu’on a plus d’énergie.  C’est tu pas beautiful ça?!

S’alimenter en réduisant les sucres et en augmentant les bons gras est une façon de stimuler la création de nouvelles mitochondries.

Mais ce n’est pas tout.

#2  Sommeil profond

Tous les biohackers voulant vivre jusqu’à 160 ou 180 ans (et en santé) s’entendent tous sur un point.   

La chose essentielle qu’il faut pour y arriver, c’est la qualité du sommeil.   Pour eux, ça passe devant l’alimentation et l’exercice.

Il faut savoir que nous avons, dans le cerveau, un service de ménage automatisé (imaginez une minuscule équipe qui débarque avec chaudières et vadrouilles!).

Bol de salade de saumon fumé, épinards, olives, amandes, lime et mayonnaise maison

Ce « service » est programmé durant les heures où nous dormons.  C’est épatant non?!

Système glymphatique

Dans le bouquin Head Strong, j’y apprends que le système glymphatique (non, non, ce n’est pas lymphatique mal écrit) est responsable de l’élimination des déchets cellulaires dans le cerveau.   C’est en fait un fluide qui circule dans le cerveau pour faire ce nettoyage durant la nuit.

Chose encore plus fascinante, les cellules de notre cerveau se rétrécissent jusqu’à 60% de leur volume pendant le sommeil. 

C’est pour permettre au fluide glymphatique de circuler plus librement pour faire son gros ménage

Une fois terminé, les cellules reprennent leur volume normal. 

Wow, toute une machine ce corps humain!

Vous l’aurez peut-être deviné, ce phénomène de rétrécissement et d’expansion cellulaire est alimenté par (roulements de tambour) nulle autre que la mitochondrie.

Si la mitochondrie est performante, le ménage sera fera en moins de temps, et donc, le sommeil en sera un de qualité.  Logique!

Le sommeil profond permet donc d’éliminer les déchets cellulaires dans le cerveau via le système glymphatique.  C’est similaire au travail que fait le système lymphatique pour l’organisme mais le cerveau a son propre mécanisme séparé.

Cerveau mauve semi transparent dessiné à l'ordinateur sur fond noir

Combien d’heures de sommeil?

Dans le bouquin Super Human de Dave Asprey, on parle d’une étude colossale des années 1980. 

Elle a porté sur plus d’un million de personnes de 30 à 102 ans. 

Le but de l’étude était de récolter des données relatives à la durée du sommeil de chacun et de leur taux de mortalité, pour établir un lien entre les deux.

Quelle a été le résultat?

Les chercheurs ont constaté que ceux qui vivaient le plus vieux ne dormaient que 6 heures 30 minutes en moyenne, par nuit.  

Ceux qui dormaient 8 heures en moyenne, ont obtenu un score moins reluisant au niveau du taux de mortalité (autrement dit, ils ne savaient pas vivre les pauvres!).

Ouain, ici, on serait porté à croire qu’il faut dormir moins pour être en santé. 

Et pourtant, c’est faux.

Sommeil et santé

La conclusion à tirer est plutôt celle-ci : ceux qui dormaient moins étaient tout simplement plus en santé. 

Ils n’avaient pas besoin de dormir autant.  N’oublions pas que le sommeil est la phase durant laquelle le corps se répare.   

Ces gens, donc, avaient moins besoin de se remettre des dommages causés par l’inflammation, par les maladies chroniques ou les effets du stress.

Comme le dit si bien Asprey « si vieillir veut dire mourir par mille petites blessures », « dormir doit être essentiel pour se rétablir de ces milles petites blessures ».  

Moins on a de blessures, moins on a besoin de dormir.   Fascinant! 

Donc la théorie dit que, si nous étions en réelle santé, on ne dormirait que 6 heures 30 minutes par nuit.

Imaginez le temps qu’on aurait pour faire autre chose (non non non, que vous avez l’esprit mal placé!).

Le sommeil est donc une façon de stimuler une mitochondrie efficace.

Et puisqu’on a brièvement abordé le sujet du stress quelques phrases plus haut, ben parlons-en pour vrai!

#3 Réduire le stress

Le stress est un sujet que j’ai déjà abordé sur ce blog mais il est tellement présent dans nos vies.

On sait que le stress chronique cause des niveaux élevés de cortisol,  l’hormone du stress.  

Son impact est sournois et vole les réserves d’énergie du corps

Mais saviez-vous qu’il agit aussi directement sur les muscles?

Étrange mais dans le bouquin, on parle du fait qu’on perd du muscle lorsqu’on est tout le temps dans un état de stress ou d’anxiété. 

Mais ce n’est pas le seul impact du cortisol. 

Le cortisol peut stimuler l’appétit et entraîner une surconsommation de nourriture sucrée ou de malbouffe. 

Je ne vous apprends rien en vous disant que cela peut mener à la résistance à l’insuline.   Et on connait la suite. 

Quand on résiste au message que porte l’insuline, qu’arrive-t-il?   Il se créé un excédent de sucre dans le sang.  Le corps ne sait plus quoi en faire alors il crée des cellules adipeuses (cellules de gras) pour le stocker.  Il prend du poids et, au fil du temps, le diabète surveille de près.

Réduire le stress

Comment donc, réduire le stress et éviter cette situation?

On peut pratiquer une activité relaxante pour le corps et l’esprit régulièrement.   On crée un espace de calme en soi, de sécurité, de connexion et d’harmonie. 

En ralentissant notre respiration, lors d’une méditation par exemple, on dicte à notre corps qu’il est en sécurité et que l’anxiété n’a plus sa place. 

Johanne en méditation dans la forêt au soleil après avoir cuisiné sa sauce bbq maison

On peut aussi prendre un bain tiède en écoutant de la musique, en toute zénitude.  Ça fait du bien!

Méditation respiration

Je vous suggère ici une de mes méditations favorites, celle de la cohérence cœur-cerveau.   

Elle est ici donnée par Gregg Braden.  Il affirme qu’aussi peu que 3 minutes par jour permet des bienfaits pour une bonne partie de la journée.

Perso, je pratique une méditation guidée du Dr. Joe Dispenza, à tous les matins.   

Mais vu les droits d’auteur, elle n’est pas disponible gratuitement en ligne, je partage donc celle de Gregg Braden avec vous.

Ma méditation matinale est devenue viscérale pour mon bien-être, mon calme et ma stabilité.   

Et aussi pour aligner parfaitement la journée de travail de la PDG sorcière que je suis! :-)

Voici donc le lien vers la méditation en studio de Gregg Braden, scientifique de renom, musicien et chercheur spirituel pour le potentiel humain.

Ses explications et la pratique de la respiration débutent à 1:34:00 (en anglais) et la méditation à 1:40:00, il vous faudra ajuster le curseur car la vidéo dure 2 heures.

visuel des 3 étapes pour atteindre la cohérence coeur cerveau

Étapes pour la cohérence coeur-cerveau

Les 3 étapes à faire pour atteindre l’harmonie entre le cœur et le cerveau sont les suivantes :

  • 1 – changer votre focus de votre tête qui pense à votre cœur qui ressent (vous pouvez toucher votre cœur pour faciliter le focus)
  • 2 – réduire la cadence de la respiration à 5-6 secondes pour inspirer, et 5-6 secondes pour expirer (le corps se sentira en sécurité)
  • 3 – ressentir de la gratitude, de l’amour, de la reconnaissance, remercier la vie, se sentir chanceux, dans la joie, etc.

#4 Douche froide

La quatrième façon de stimuler sa mitochondrie risque de vous apparaître insolite, mais elle est vraiment efficace.

Le froid stimule la mitochondrie.

Mais si vous êtes du genre à toujours avoir froid, ces lignes sont pour vous. 

La douche froide stimule la circulation sanguine et abaisse l’inflammation.

En baignant le corps dans l’eau froide, on le force à créer de la chaleur.   Une douche froide à répétition augmente cette capacité.

En la mettant au défi, notre mitochondrie n’a pas le choix de performer.   Le corps se met à produire de la chaleur.  Promis, juré, j’en suis la preuve vivante!   J’avais toujours froid auparavant, ce n’est plus le cas.

Comment prendre la douche froide

Au début, les douches froides, c’est difficile, on ne se le cache pas. 

On peut y aller graduellement en débutant par 15 secondes, sur la colonne vertébrale.  Le mieux est de se concentrer uniquement sur sa respiration.   

En dirigeant le jet d’eau sur la colonne, on stimule le nerf vague (ou nerf pneumogastrique) qui relie le cerveau à la plupart des organes majeurs du corps.

D’une fois à l’autre, on peut rester sous la douche froide quelques secondes de plus.   Il se crée dans le corps un différent type de graisse qui produit de la chaleur.

Après un certain temps, avec ce type de graisse, ça devient plus facile … semblerait-il. 

Je n’y suis pas zencore pour être honnête, je ne suis pas assez constante.

Pour en savoir plus sur les bienfaits du froid et sur la création de la graisse brune, je vous suggère deux vidéos (une, deux).   

Robinet de douche qui coule et céramique blanche

J’aurais aimé vous trouver une vidéo en français directement du « Iceman » (le gourou dans ce domaine) mais je n’ai rien trouvé qui me plaisait.

La technique Wim Hof

Originaire des Pays-Bas, Wim Hof (c’est son nom) détient de nombreux records Guinness reliés au froid ou à la chaleur.   Il a fait de l’apnée en eaux polaires, il a monté l’Everest en shorts et a fait un marathon sans eau dans le désert. 

Mondialement connu, il a fait l’objet de nombreuses recherches relatives à son extrême capacité à endurer le froid. 

Selon Wim Hof, cette capacité est due à la présence de graisse brune.  Ce type de graisse peut créer de la chaleur parce qu’elle contient un nombre très élevé de mitochondries. 

En fait, elle est brune à cause du nombre élevé de mitochondries qu’elle contient.

Vous voyez, on revient toujours à la mitochondrie!

La méthode Wim Hof enseigne aussi aux gens à s’oxygéner intensivement.   

Au moyen de respirations profondes répétées, la technique permet de rendre le corps alcalin, de réduire l’inflammation et de performer physiquement.   

Même Gwyneth Paltrow a fait de nombreux push-ups sans respirer après avoir pratiqué la technique Wim Hof (sur Netflix, The Goop Lab).

Mon conjoint Mike et son ami Roger sont de vrais adeptes.  Ils pratiquent ces méthodes à tous les jours et constatent des bienfaits.

Les sous-titres en français sont disponibles dans cette vidéo explicative avec démo de cette technique de respiration. 

Il suffit de cliquer sur l’icône en forme de roulette pour sélectionner la langue et sur l’icône « CC » pour activer les sous-titres.

#5  Bouger son corps  

On dit que l’inaction d’un corps travaillant à l’ordinateur toute la journée, est aussi néfaste que la cigarette pour l’humain. 

Les mouvements réguliers du corps permettent une meilleure gestion du glucose sanguin pour l’énergie.   

Ils permettent aussi de réduire l’impact d’une montée d’insuline suite à un repas.  

couple marchant sur un sentier dans la forêt paisible

C’est donc vrai qu’une petite marche après avoir mangé apporte des bienfaits.  

Combiner cette marche à une exposition au soleil permet aussi de stimuler la mitochondrie pour une meilleure production d’énergie.  Une pierre deux coups!

#6  S’entraîner 

Voici la sixième et dernière façon de stimuler sa mitochondrie; l’exercice.    Comment?

En fait l’exercice stimule le corps à carburer aux corps cétoniques (autrement dit, à carburer aux bons gras). 

Avec l’exercice, le sucre est stocké dans les muscles et donc, il y en a moins en circulation dans le sang.   C’est un effet qui peut durer de 24 à 72 heures selon le type d’exercice et son intensité.

Également, s’entraîner le matin semblerait être un bonus, en ce sens que ça augmente la vitesse du métabolisme pour une grande partie de la journée. 

Bouger a un effet hormonal direct sur la bonne humeur et éviter l’anxiété.  

Si vous êtes du type anxieux, il faut bouger!  

Mesdames, si vous avez une petite trampoline et vivez une période du mois difficile, j’ai un petit truc pour vous.  

jeune femme qui jogge le matin, elle a sûrement cuisiné la sauce bbq maison du blog!

Sautez sur votre trampoline pendant cinq minutes, c’est magique!  

Et si vous n’avez pas de trampoline, sortez une corde à danser.   

Bouger atténue énormément les symptômes prémenstruels.   C’est magique!  

Sauce BBQ maison

Ceci conclut les six façons de stimuler une mitochondrie performante et renouvelée pour un maximum d’énergie.

Avec tous ces trucs, vous pourrez sautiller jusqu’à la cuisine pour cuisiner une fabuleuse sauce bbq maison rassurante et énergique!

Vous êtes maintenant prêts à cuisiner cette sauce barbecue, mais attention lors de la cuisson, la sauce étant dense, les éclaboussures sont très chaudes. 

Surveillez bien votre feu pour éviter cette brûlante situation.

La recette de sauce bbq maison donne environ 3 3/4 tasses (888 ml).

Elle est parfaite pour badigeonner du poulet, des grillades ou des côtes levées.

Côtes levées avec un bol de sauce bbq maison épicée en arrière-plan

Si vous aimez les informations et recettes gratuites que je partage avec vous, partagez cet article avec vos amis en utilisant les boutons de partage.

Et si ce n’est déjà fait, n’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir une nouvelle recette sans gluten, sans lactose et sans sucre raffiné à toutes les semaines. Je vous ai ajouté le formulaire d’inscription juste en bas.

Mille mercis pour votre intérêt envers la bouffe santé! ♥

Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.

Imprimer Épingler
5 from 1 vote

Sauce BBQ maison épicée pour grillades

Sortez vos épices, cette recette corsée est particulièrement savoureuse sur des côtes levées, des travers de porc ou une recette végane de brochettes au barbecue. Sa texture est riche et dense. Attention aux éclaboussures très chaudes lors de la cuisson. La recette donne environ 3 3/4 tasse (888 ml).
Catégorie : Sauces et condiments
Cuisine : .Cétogène & faible en sucre / .Cétogène végane / .Paléo (sans grain&prod. laitier) / Sans arachide / Sans noix / Sans oeuf / Sans produit laitier
Préparation 5 mins
Cuisson 15 mins
Total 20 mins
Portions 8 portions
Calories 139cal
Cliquez sur les ingrédients rouges disponibles en ligne (liens affiliés)

Ingrédients

Directives

  • Ajouter tous les ingrédients dans un chaudron et mijoter durant 15 minutes avec couvercle pour éviter les éclaboussures.
  • Ajuster l'eau au besoin pour une version plus liquide. La texture dense permet de badigeonner les grillades et lui donner une intense saveur au barbecue.
  • Pour des côtes levées savoureuses, préchauffer le four à 350° F / 175° C. Badigeonner les côtes levées (travers de porc) et les déposer dans une grande rôtissoire. Cuire au four avec couvercle durant deux heures et enlever le couvercle pour les 30 dernières minutes. On peut badigeonner à nouveau durant la cuisson si désiré.
Avez-vous cuisiné cette recette?Partagez une photo du résultat avec la mention @LaConfessionDuGourmet ou #laconfessiondugourmet et joignez la troupe des gourmets!

Notes

Chaque portion équivaut approximativement à 1/2 tasse (111 ml).
Si l'on compare à une sauce bbq commerciale populaire, les glucides nets seraient de 10 grammes par 30 ml.

Valeur nutritive par portion

Serving : 0.5tasse | Calories : 139cal | Glucides total : 12.13g | Protéines : 2.59g | Lipides : 10.23g | Sel : 614mg | Fibres : 3.18g | Magnésium : 25mg | Glucides nets : 9g

Accessoires requis pour cette recette

Chaudron (moyen)