Ces morceaux de chocolat noir aux bleuets font toujours fureur auprès de mes invités.  C’est un succès garanti à chaque fois que je les cuisine.


La Confession du Gourmet participe à des programmes d’affiliation pouvant apporter compensation advenant un achat de votre part, et ce, sans que ce ne soit plus dispendieux pour vous.  Si vous utilisez mes liens pour un achat, je vous remercie!  Cela finance en partie les recettes gratuites de ce blog.


 

Chocolat noir sans sucre

Vous allez adorer la recette de la semaine.  Elle est vraiment simple à cuisiner et complètement irrésistible.

J’utilise du chocolat noir à 90% auquel j’ajoute de l’érythritol.

Si vous êtes à l’aise avec un plus haut pourcentage de cacao, be my guest!

J’ajoute un peu de sel pour obtenir le goût irrésistible du sucré-salé.

Aussi, la combinaison bleuets et chocolat noir est tout simplement parfaite.

Vue de près d'un des morceaux de chocolat noir aux bleuets
Amenez-moi à la recette

Avant de passer à la recette de chocolat noir keto et paléo, j’aimerais ajouter un point supplémentaire à mon article-recette de la semaine passée.

Et il concerne une habitude à prendre hyper simple pour combattre l’inflammation.


Tout comme pour les bleuets de ma recette, cette habitude est synonyme d’une bonne dose d’antioxydants.  Full santé!

Enlever ses souliers ou earthing

Marcher pieds nus dans le gazon peut sembler très banal et pourtant, cette action est vraiment bénéfique pour la santé.

On appelle ça earthing ou grounding en anglais. 

Dame dont les pieds sont dans le gazon avec petites fleurs roses

Marché pieds nus santé

Grounding veut dire mettre vos pieds nus directement au sol.  

Lorsqu’on fait ce geste simple, on entre en contact avec la Terre.  Notre belle planète est dotée d’électrons qui sont absorbés par les pieds.

C’est comme recevoir une bonne portion d’antioxydants, mais par les pieds.

Ce processus soutient la fonction spécifique de plusieurs organes dans le corps.

Ben voyons Johanne, un geste aussi simple peut faire ce genre de bienfaits? 

Difficile à croire me direz-vous?

Il faut savoir que le collagène présent dans nos corps est conducteur d’électricité.   Ce qui fait de nous, les humains, des êtres électriques.

C’est ce qui est expliqué dans l’excellent film documentaire The Earthing Movie.

Dr. Laura Koniver y confirme que l’effet bénéfique de s’ancrer au sol se rend aux systèmes d’organes, aux tissus humains et à la fonction cellulaire de tout le corps.

Clint Ober – se relier à la Terre

Le film met en vedette un homme, Clint Ober.   

C’est un Américain qui a analysé et expérimenté le grounding pendant 20 ans avant d’écrire le livre Earthing.

Ce livre est maintenant considéré comme une référence sur le sujet.

En une ligne, le grounding élimine l’inflammation du corps humain, permettant sa guérison … wow, rien de moins!

Matières synthétiques

Bref, il explique qu’en 1960, les composantes synthétiques ont été inventées.

Une des premières utilisations qu’on en a faite a été d’ajouter des semelles de caoutchouc aux chaussures.

La génération des espadrilles a ainsi été créée.  Tout le monde en possède.

Aujourd’hui, 95% de la population est isolée de la fréquence de la Terre.

Nous sommes tellement habitués de porter des chaussures, qu’on se sent un peu bizarre de les enlever pour marcher pieds nus.

Faites un essai, allez simplement marcher pieds nus dans un endroit public pour voir!

Mise à la terre

Clint Ober a été formé par l’industrie du câblage durant les années 1960.

Il comprenait la nécessité de la mise à la terre de tous les fils électriques reliés aux maisons.

Il explique que la mise à la terre consiste à maintenir l’ensemble du système électrique dans un environnement électrique stable.

Tout évènement électrique, comme la foudre par exemple, est maintenu au potentiel de la Terre.  Le potentiel électrique de la foudre est automatiquement égalisé avec celui de la Terre, ce qui le neutralise.

Couple sur la plage dont les pieds sont dans le sable avec une vague qui déferle

Une télévision qui n’est pas connectée par la mise à la terre aurait une image embrouillée en plus de perturber la communication avec les avions.

Autrement dit, ça se répand dans l’environnement et possiblement pourra être absorbé par quelque chose.

Nous, les humains portant des souliers, absorbons aussi d’énormes quantités des champs électromagnétiques provenant de nos cellulaires, WIFI et autres appareils modernes.  Nous ne sommes pas ancrés.

Raccordement à la Terre

La Terre a un système intégré pour ancrer nos corps.

Pour faire simple, je vous explique ça grosso-modo.

Des électrons positifs et négatifs sont émis par le soleil.  À l’approche de la Terre, ils se séparent.

La surface de la Terre est chargée d’électrons négatifs, principalement par la foudre qui touche le sol. 

Les électrons positifs, quant à eux, résident dans une couche de l’atmosphère située à 97 km de distance du sol de la Terre.

Comme vous le savez, la surface de la Terre conduit l’électricité.  C’est ce qui fait que, peu importe où vous vous trouvez pieds nus, vous collectez des électrons du soleil.

Les pieds sont chargés par les électrons négatifs et notre peau est chargée positivement par l’exposition au soleil.

Les problèmes surviennent lorsque nous ne recevons plus les charges négatives.  Il n’y a plus ou peu de contact de la peau ou des pieds au sol ou à la nature.

Certains coachs du Tour de France utilisent le grounding avec leurs athlètes.   La recommandation qui leur est donnée est de rester pieds nus dans le gazon pendant 15 minutes avant une course.   Advenant une blessure, leur capacité à guérir rapidement est décuplé.

La charge qui monte dans le corps est, semblerait-il, très rapide selon le biophysicien James L. Oschman.

Il démontre qu’après seulement 42 minutes d’exposition aux électrons négatifs, la composition du sang s’altère positivement.

Bienfaits du grounding

Il explique que les électrons chargés par les pieds entre dans la circulation sanguine.

Ils recouvrent les globules rouges et font en sorte qu’ils se repoussent entre eux.   

Les électrons négatifs se repoussent, ils ne peuvent donc pas s’agglutiner.

Visuel avant / après de la composition sanguine d'un homme de 42 ans après 2 heures de grounding

La viscosité du sang (sur la partie gauche de la photo) diminue, comme on le voit très bien dans la partie de droite.  Les risques d’un caillot sanguin ou de coagulation diminuent drastiquement.

Le sang est plus fluide et le cœur peut le pomper plus facilement.

La pression artérielle redescend à un niveau sain et les risques reliés à toutes sortes de maladies cardiovasculaires s’envolent.

Il termine son segment en disant être de plus en plus convaincu que la fluidité du sang est le facteur rééquilibrant tous les systèmes physiologiques du corps humain.

Études sur la mise à la terre

Cette publication PubMed Central résume les bienfaits que de nombreuses études ont démontrés sur les effets du grounding ou earthing.

Si vous lisez l’anglais, c’est une lecture très intéressante, jetez-y un œil (et ramassez-le par la suite!).

Sinon, aucun souci, je vous en résume les grandes lignes.

Dans la publication, vingt études de cas ont été démontrées par imagerie infrarouge.

Par exemple, le cas d’une femme diabétique de 84 ans y est expliqué. 

La dame portait des chaussures qui ont blessé sa cheville.  La plaie ouverte et douloureuse ne guérissait pas depuis 8 mois.  C’est clairement signe d’un système immunitaire faible.

Après une semaine de séances quotidiennes de 30 minutes de grounding, la douleur avait diminué de 80%.  Après deux semaines, la guérison et la disparition complète de la douleur sont survenues.

La réduction de l’inflammation a été rapide.   La douleur chronique reliée à l’inflammation encore plus.

Avouez que c’est surprenant! 

Une plaie ouverte depuis 8 mois guérit en 2 semaines simplement en marchant pieds nus sur le sol.

Tapis pour dormir

On  démontre ensuite des images prises par des caméras thermiques.

Elles ont été utilisées pour enregistrer les minuscules changements fréquents de température de la peau pour démontrer les endroits présentant de l’inflammation.   L’inflammation a diminué dans chacune des images thermiques.

Dans un des cas, pendant 4 nuits, la personne photographiée dormait sur un tapis de matelas de mise à la terre (cliquez pour voir à quoi ça ressemble).

C’est le même principe que de marcher nus pieds sur la terre mais pendant le sommeil.

Dans un autre cas, c’est une femme de 33 ans qui avait eu une lourde blessure de gymnastique à l’âge de 15 ans.

Depuis ce temps, elle ressentait une vive douleur à tous les jours.  Après 6 jours de grounding, sa douleur avait diminué de 50%.

Après 12 semaines, elle a confirmé n’avoir aucune inflammation.  Au bout de 6 mois, elle a confirmé avoir terminé un semi-marathon, ce qui était inconcevable auparavant.

C’est vraiment une belle histoire de guérison ça!

Le reste du texte de l’étude explique de façon scientifique plus précise le processus phénoménal qui s’enclenche.

Les électrons remplis de substance provenant de la terre sont semi-conduits à travers la matrice de collagène du corps.

Ils neutralisent les radicaux libres qui, autrement, endommageraient les tissus sains entourant la blessure.  Il ne survient aucune barricade d’inflammation et donc, aucune douleur inflammatoire.

Morceaux de chocolat noir aux bleuets

Voilà qui conclut mon partage sur le grounding, fabuleuse façon de réduire l’inflammation chronique.

Et pour supporter cette réduction, les bleuets et le chocolat noir de ma recette sont parfaits.

J’utilise du chocolat noir à 90% pour ma recette mais vous pourriez très bien utiliser du chocolat noir à 100%. 

Qui osera?!?

Assiette blanche contenant les morceaux de chocolat noir sur planche de bois

La facilité et la rapidité avec lesquelles vous cuisinerez cette recette vous permettront d’en consommer un morceau à l’extérieur, pieds nus dans le gazon!

Vous aimez les informations et recettes gratuites que je partage avec vous?

Partagez cet article avec vos amis en utilisant les boutons de partage juste en bas.

Et si ce n’est déjà fait, n’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir une nouvelle recette par semaine.

Elles sont toutes sans gluten, sans lactose et sans sucre raffiné. J’ai inséré le formulaire d’inscription juste en bas.

Mille mercis pour votre intérêt envers la bouffe santé! ♥

Ne manquez rien! Une délicieuse recette saine par semaine, inscrivez-vous c'est gratuit. 

La Confession du Gourmet aimerait connaitre vos intérêts:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien situé en bas de page de chacun de nos courriels. Ici pour voir notre politique de confidentialité. Nous utilisons Mailchimp comme outil marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soient transférées à Mailchimp. Ici pour la politique de confidentialité de Mailchimp.

Imprimer Épingler
No ratings yet

Morceaux de chocolat noir aux bleuets et pacanes

Le dessert que tous mes invités aiment, c'est un succès garanti à chaque fois! Simple, délicieuse et saine, cette recette est vraiment facile et rapide à cuisiner.
Catégorie : Desserts
Cuisine : .Cétogène & faible en sucre / .Cétogène végane / .Paléo (sans grain&prod. laitier) / Sans arachide / Sans oeuf / Sans produit laitier
Préparation 15 mins
Réfrigération 1 hr
Total 1 hr 15 mins
Portions 12 portions
Calories 360.52cal
Cliquez sur les ingrédients rouges disponibles en ligne (liens affiliés)

Ingrédients

Directives

  • Préparer une petite plaque de cuisson ou un cabaret en le recouvrant d'un papier parchemin. Laver et éponger les bleuets.
    2 tasses pacanes, 1/2 tasse graines de citrouille, 2 tasses bleuets, 1 c. à thé sel de mer
  • Étaler les bleuets, les pacanes et les graines de citrouille sur le papier parchemin. Saupoudrer le tout de sel.
  • Dans un bain marie (ou un bol en inox déposé sur un petit ou moyen chaudron avec un peu d'eau bouillante), fondre l'huile de coco et le chocolat noir.
    1 c. à thé huile de noix de coco, 400 g chocolat noir à 90%
  • Une fois fondu, retirer du feu, ajouter la vanille et l'érythritol, mélanger.
    1 c. à soupe vanille, 4 c. à soupe érythritol sucre d'alcool
  • Transvider le chocolat fondu sur les bleuets de façon uniforme. On peut aussi utiliser le dos d'une cuillère pour étaler le chocolat afin qu'il recouvre le tout.
  • Réfrigérer pendant une heure et casser en gros éclats avant de servir. Conserver les surplus au réfrigérateur dans un contenant hermétique jusqu'à 3 jours.
Avez-vous cuisiné cette recette?Partagez une photo du résultat avec la mention @LaConfessionDuGourmet ou #laconfessiondugourmet et joignez la troupe des gourmets!

Notes

Alternative pour réduire les glucides nets : l'utilisation d'un chocolat noir à 100% donne un total de 40 g de glucides nets (versus 66,8 g pour du chocolat noir à 90%) et donc, réduirait les glucides nets à 7,5 g par portion.

Valeur nutritive par portion (polyalcools non inclus)

Calories : 360.52cal | Glucides total : 16.73g | Protéines : 5.26g | Lipides : 29.02g | Sel : 201mg | Fibres : 6.96g | Magnésium : 115.47mg | Glucides nets : 9.8g

Accessoires requis pour cette recette

1 Plaque/cuisson
1 P. parchemin
1 Bain marie