Cette sauce aux canneberges vous plaira certainement si vous cuisinez une dinde traditionnelle dans le temps des fêtes.


La Confession du Gourmet participe à des programmes d’affiliation pouvant apporter compensation advenant un achat de votre part, et ce, sans que ce ne soit plus dispendieux pour vous.  Si vous utilisez mes liens pour un achat, je vous remercie!  Cela finance en partie les recettes gratuites de ce blog.


 

Sauce aux canneberges entières

On les appelle aussi airelles. 

En Amérique du Nord, la variété de canneberges à gros fruits était nommé atoca par les Amérindiens.

C’est une expression est passée dans le jargon québécois.  La sauce aux atocas fait partie des festins servis dans le temps des fêtes et au Jour de l’an.

En France, il semblerait que ce fruit est moins connu, mais le

Contrairement aux images que l’on voit fréquemment, les canneberges ne poussent pas dans l’eau.  

On retrouve la raison pour laquelle nous avons cette fausse impression dans cet article.  Je vous explique.

La canneberge est une plante terrestre qui aime les sols bien hydratés.   

Mais elle ne pousse pas dans l’eau pour autant.

Cependant, un petit fait intéressant, la canneberge mûre est plus légère que l’eau.

Les cultivateurs de canneberges ont su profiter du fait que les canneberges mûres flottent.

En plantant les canneberges dans des espaces entourés d’une bordure sablonneuse plus haute, ils peuvent inonder la plantation à la récolte.

Cultivateurs dans un champs de canneberges inondé à la récolte

À l’automne, lorsque les fruits mûrs sont inondés d’eau, les batteuses mécaniques détachent les fruits des plants. 

Ceux-ci remontent à la surface de l’eau.  Ils sont facilement récupérés par pompage ou aspiration vers un camion de récolte. 

C’est tu pas beautiful ça?

Mon cours en naturo fait l’éloge des canneberges et de son action antioxydante et protectrice.

Comme je l’ai mentionné dans mon article précédent sur le sujet, la canneberge est riche en polyphénols.

Ces derniers auraient un potentiel vraiment intéressant pour diminuer le développement de l’athérosclérose (le mauvais cholestérol).

Ce qui aurait pour effet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires (tout comme le grounding d’ailleurs!).

D’ailleurs, on nous dit souvent que le cholestérol se dépose en plaques sur les parois des artères ce qui finit par les boucher.  Mais, ce n’est pas tout à fait comme ça que ça se passe.

Cholestérol c’est quoi

Les plaques qui rétrécissent les artères ne se déposent pas sur les parois, elles se forment dans la paroi.  Cette distinction est importante pour comprendre la mauvaise impression que l’on a sur le sujet du cholestérol.

Les parois sont formées d’une couche très mince de cellules (une seule cellule d’épaisseur) que l’on nomme endothélium.

L’endothélium peut s’endommager pour une panoplie de raisons.  La circulation sanguine qui émet une trop forte pression pourrait en être une.

Une fois la paroi blessée, le corps enclenche un processus naturel de guérison.  Il envoi donc des éléments pour couvrir la plaie ce qui crée un caillot et répare la paroi.

Parmi les éléments de réparation se trouve, entre autres, des globules blancs, du calcium et … du cholestérol.

Une fois la blessure colmatée, la nature étant parfaite, l’endothélium se reforme par-dessus.  Mais cela laisse un rétrécissement.

Il fallait trouver un coupable.  Le cholestérol.

Pourtant, la question à se demander devrait plutôt être relative à la cause, la ou les sources premières. 

Qu’est-ce qui a causé la blessure de la paroi?

Est-ce les éléments réparateurs, qui incluent le cholestérol, ou autre chose?

L’inflammation chronique et la circulation sanguine dont la pression artérielle est élevée, pourraient-elles être impliquées?

Je crois sincèrement qu’au lieu de prescrire des statines à qui mieux mieux (c’est fou comme c’est rendu un réflexe médical!), on devrait plutôt regarder le style de vie et l’alimentation d’une personne. 

Aller à la source pour mieux régler le problème, avec ou sans statines.

Alors, pourquoi ne pas boire un petit verre de jus de canneberges pur et sans sucre ajouté pour donner un coup de pouces à nos artères?  C’est bien plus goûteux qu’une pilule ou une tite granule!

Renforcer ses défenses immunitaires

Selon Dr. Hyman, les bonnes bactéries de l’intestin adorent les polyphénols. 

Elles s’en nourrissent. 

Et plus particulièrement la bactérie Akkermansia muciniphila.

Je sais, c’est un nom à coucher dehors

Mais reste que cette bactérie est un marqueur important puisqu’elle démontre une bonne santé intestinale.

Et si vous suivez ce blog depuis un temps, vous savez que santé intestinale veut aussi dire santé du système immunitaire.

chaudron rempli de canneberges et un bâton de cannelle

Dans cet article, Dr. Hyman mentionne qu’il a vu l’importance de cette souche de bactéries lorsqu’il a eu une colite ulcéreuse.   

La découverte que la souche Akkermansia était inexistante dans son profil analytique a été révélatrice.

Il a donc mis tous ses efforts à stimuler leur présence. 

Il a choisi le moyen le plus simple qui était de les nourrir avec des polyphénols provenant du thé vert, des canneberges et des grenades.

Mais il y a d’autres façons de stimuler la présence de ces gentilles bactéries.

Danik Legault, un naturopathe du Québec, mentionne que le jeûne intermittent (j’en parle ici), la supplémentation en berbérine et en acides gras oméga-3 stimulent aussi la production de cette souche de bactéries (dans cet article).

Fort intéressant, n’est-ce pas!

Sauce aux canneberges

Voilà qui conclut mon partage sur les canneberges et leur fabuleux potentiel santé.

Elles peuvent être cuisinées de multiples façons, pensez à les inclure à vos smoothies, à les cuisiner en dessert ou en muffins.

Les canneberges séchées peuvent être utilisée en garniture sur une salade.

Pour agrémenter les festivités à venir, pourquoi ne pas ajouter du jus de canneberges à un cocktail? 

Voici ma recette de CosmopolitanVery stylish!

Vue verticale du pot de sauce aux canneberges avec verdure en arrière-plan

Vous aimez les informations et recettes gratuites que je partage avec vous?  Partagez cet article avec vos amis en utilisant les boutons de partage juste en bas.

Et si ce n’est déjà fait, n’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir une nouvelle recette par semaine. Elles sont toutes sans gluten, sans lactose et sans sucre raffiné. J’ai inséré le formulaire d’inscription juste en bas.

Mille mercis pour votre intérêt envers la bouffe santé!

Imprimer Épingler J'aime!
No ratings yet

Sauce aux canneberges entières et à l'orange

Une sauce aux canneberges au parfum d'orange qui accompagne la volaille à merveille. La recette donne environ 2 tasses / 474 ml de sauce.
Catégorie : Sauces
Cuisine : .Paléo (sans grain&prod. laitier)
Préparation 10 minutes
Cuisson 10 minutes
Total 20 minutes
Portions 8 portions
Calories 17.25cal
Cliquez sur les ingrédients rouges disponibles en ligne (liens affiliés)

Ingrédients

Recette cétogène

Recette paléo

  • 1/3 tasse jus d'orange fraîchement pressé
  • 1/3 tasse eau
  • 1 c. à soupe zeste d'orange
  • ½ tasse sirop d'érable ou de miel

Directives

Recette paléo

  • Zester une demie orange et presser des oranges pour leur jus. On peut compenser avec de l'eau si on n'arrive pas à 1/3 tasse (79 ml) de jus exactement.
    Dans un moyen chaudron, ajouter le jus d'orange, l'eau, le zeste d'orange, les canneberges, le bâton de cannelle et le sirop d'érable. Amener à ébullition et mijoter pendant 10 minutes.

Recette cétogène

  • Dans un moyen chaudron, ajouter l'eau, l'extrait d'orange, les canneberges, le bâton de cannelle et amener à ébullition pendant 10 minutes. Retirer du feu, ajouter l'érythritol et bien mélanger.

Goûter et ajuster

  • Goûter et ajuster le sucre au besoin. Refroidir avant de servir ou conserver dans des pots de verre hermétiques au réfrigérateur pendant 1 semaine ou au congélateur pendant 3 mois.
Avez-vous cuisiné cette recette?Partagez le résultat avec la mention @LaConfessionDuGourmet ou #laconfessiondugourmet et joignez la troupe des gourmets!

Notes

Le calcul des nutriments est basé sur une portion de 1/4 tasse (60 ml).
La version paléo de cette recette, utilisant le sirop d'érable, donne 17,9 g de glucides nets.

Valeur nutritive par portion (polyalcools non inclus)

Calories : 17.25cal | Glucides total : 4.5g | Protéines : 0.2g | Lipides : 0.05g | Sel : 2mg | Fibres : 1.35g | Magnésium : 2.4mg | Glucides nets : 3.2g

Accessoires requis pour cette recette